Opération greenwashing sur le Surf Park : communiqué de presse

Les promoteurs du projet du Surf Park à Saint Père en Retz tentent de le peindre en vert dans la presse. Il était temps de leur répondre par un communiqué de presse et décliner leur invitation à une rencontre privée :

Les habitants opposants au projet de surf park de Saint Père en Retz et le collectif Terres Communes s’associent pour dénoncer la tentative d’enrobage en vert du projet de Surf Park via les derniers articles de presse. 

·         Utiliser 25 millions de litres d’eau dans un bassin ouvert soumis à l’évaporation tandis que les canicules et sécheresses s’aggravent d’année en année,

·         utiliser une énergie importante (l’équivalent de la consommation annuelle de 4 foyers pour une heure de fonctionnement) tandis qu’il est urgent de réduire nos besoins en énergie,

·          détruire des terres agricoles nécessaires pour l’alimentation locale et qui ne pourront jamais être restaurées,

 voilà de quoi nous convaincre que ce projet n’est en rien proche de l’environnement !

Prétexter, de plus, que des terres agricoles vouées à l’urbanisation vont être reclassées en agricoles dans le PLU, pour justifier la destruction de terres agricoles par le projet, c’est d’une mauvaise foi hallucinante à l’heure où nombre de spécialistes alertent sur le fait qu’il faut arrêter simplement toute urbanisation ! Tant mieux donc si des terres à urbaniser reviennent comme terres agricoles, mais il ne s’agit en aucun cas de compensation environnementale puisque ces terres sont encore agricoles dans les faits à ce jour !

Quant à l’invitation à une rencontre reçue de Mr Stéphane Bouchonneau et Arnaud Coutensay, promoteurs privés porteurs du projet, nous y opposons une fin de non-recevoir. Nous n’attendons rien de cette rencontre qui vise à nous faire croire au dialogue de leur part. 

Le projet étant déjà bien acté sans que la population ait été consultée, qu’avons-nous à attendre d’une réunion privée avec eux ? 

Aucune réunion publique n’est d’ailleurs prévue alors que le permis de construire va bientôt être déposé, comment croire au dialogue après un tel état de fait ?!

La seule issue possible à ce déni de démocratie et à ce déni de l’urgence climatique, alimentaire et écologique, est l’arrêt pur et simple de ce projet.

Nous continuerons à nous mobiliser activement pour cela dans les mois à venir.

Nous, habitant-e-s opposant-e-s au Surf Park, allons ainsi nous constituer en association pour poursuivre avec des organisations environnementales des actions en justice contre ce projet et organiser des réunions publiques pour informer la population.

Nous invitons donc la population de Saint Père en Retz et des alentours à nous rejoindre.

Contact : nonausurfpark44@gmail.com

Mobilisation du 24 Février, récit, photos et vidéos

Nous en profitons pour remercier toutes celles et ceux qui sont venu-e-s se mobiliser le 24 Février à Saint Père en Retz. Grâce à vous qui êtes parfois venu-e-s de loin, on a montrés notre détermination à stopper ce projet insensé ! Les porteurs de projet et le maire ont depuis beaucoup communiqué dans la presse (cf notre communiqué de presse en réponse ci-dessus), ce qui montre leur inquiétude face à cette grosse mobilisation (entre 500 et 600 personnes pour une première manifestation, cela promet pour la suite ;).

Nous pouvons et nous devons leur faire abandonner ce projet, c’est pourquoi d’autres actions sont prévu-e-s dans les mois à venir. On compte sur vous pour venir encore plus nombreux-se-s les prochaines fois. Plus de nouvelles d’ici peu.

En attendant vous retrouverez sur notre page facebook des photos, vidéos et récits de cette belle journée de lutte :

https://www.facebook.com/terrescommunesretz/
https://www.facebook.com/terrescommunesretz/

Contre le Surf Park et son monde, la lutte ne fait que commencer !

Le collectif Terres Communes

Contact : terrescommunesretz@gmail.com

Plus d’infos sur le projet de Surf Park ici :

1 commentaire sur “Opération greenwashing sur le Surf Park : communiqué de presse

  1. Bravo pour votre courage et votre action, je suis de tout coeur avec vous dans cette affaire de gros sous contre nature ! A defaut de vous soutenir physiquement (je suis dans la Drôme).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *